Packaging de luxe : Les fusions acquisitions se poursuivent

L’industrie du packaging des produits de beauté a toujours été très atomisée. Inéluctablement, elle était vouée à se concentrer, ne serait-ce que pour répondre à la demande de marques qui elles aussi se sont concentrées et mondialisées, ces dernières années.

Les marques mondiales veulent présenter une image cohérente et identique aux quatre coins de la planète. Lien entre le consommateur et le produit, le packaging les représente et fait partie de cette image homogène à laquelle elles sont très attachées. Et en beauté, ce pack est très souvent le fruit de savoir-faire maîtrisés par un ou quelques industriels bien précis. Il leur est difficile de confier la réalisation de leurs emballages à n’importe quel industriel à l’autre bout de la planète. De ce fait, les marques poussent leurs fournisseurs à les accompagner dans les pays où elles sont  implantées. Ces derniers n’ont souvent pas d’autres choix que d’acheter des unités de production déjà sur place. Et cette exigence se renforce. La capacité à délivrer mondialement des emballages fait partie des principaux critères de sélection des géants mondiaux de la beauté. Comme les acteurs du pack capables d’y répondre sont de plus en plus nombreux, cela met d’autant plus la pression sur les autres. Mais toutes les entreprises ne peuvent prétendre à une croissance externe à l’international…

Pour en savoir plus et lire l’article complet de Cosmétiquemag rédigé en partenariat exclusif avec Capitalmind, cliquez ici

 

Michel Degryck
Michel Degryck
Managing Partner
France