Distribution d’articles de sport

Dans un contexte de croissance, les menaces qui pèsent sur les acteurs traditionnels de la distribution d’articles de sport sont favorables aux mouvements de consolidation du marché.

  • Le marché de la distribution d’articles de sport est soutenu par des tendances macro-économiques favorables, les consommateurs recherchant une vie plus saine et plus active. Cependant certains distributeurs traditionnels souffrent, et ont du mal à concurrencer les leaders du marché comme Decathlon, les grandes marques (Nike & Adidas) et surtout les géants du e-commerce (Amazon, Alibaba). Ces éléments tendent nécessairement vers une consolidation du marché et sont favorables aux opérations de M&A.
  • Le marché de la distribution d’articles de sport a enregistré une croissance moyenne d’environ 4% sur les quatre dernières années et ce niveau de croissance devrait se poursuivre jusqu’en 2022. Cette croissance est notamment soutenue par les marchés émergents, la tendance « casual » dans l’habillement et l’augmentation de la pratique sportive féminine.
  • Le britannique JD Sport a réalisé l’une des principales transactions du secteur en 2018 avec l’acquisition de l’américain The Finish Line. Cette opération renforce le poids de JD Sport auprès de ses fournisseurs clés et donne naissance au numéro 8 mondial avec un chiffre d’affaires de plus de 5 Md$.
  • Le marché doit faire face à certaines menaces. En effet, les acteurs généralistes luttent pour concurrencer la présence croissante des grandes marques dans le commerce de détail (Nike & Adidas) et des géants du e-commerce (Amazon, Alibaba), comme le montre une série de dépôts de bilan importante aux Etats-Unis, où le marché est plus saturé.
  • Les leaders poursuivent leur intégration verticale afin d’améliorer leurs marges aux deux extrémités de la chaîne de valeur : les grandes marques (Nike, Adidas, Puma) développent leurs activités de distribution, tandis que les principaux distributeurs (Decathlon) se concentrent sur leurs propres marques. Les marges sont donc réduites pour les généralistes.
  • Les valorisations restent supérieures à 10x EBITDA pour les acteurs en croissance et sont d’autant plus élevées pour les leaders du marché.

Pour recevoir notre rapport complet merci de contacter : alexandre.ebin@capitalmind.com

Alexandre Ebin
Alexandre Ebin
Associé
France

« La croissance et le dynamisme du marché sont très favorables aux opérations de M&A. Dans un contexte où les acteurs de la distribution traditionnelle sont bousculés, les mouvements de consolidation sont nombreux. »

Jürgen Schwarz
Jürgen Schwarz
Associé
Allemagne
Bart Jonkman
Bart Jonkman
Managing Partner
Pays-Bas

Recevoir nos publications




Secteur